Nouvelle Peugeot 308 « GT »: la montée en gamme.

308 gt 007Fort de son succès depuis la fin de l’été 2012 pour la berline et le printemps 2014 pour la SW, la 308 monte en gamme avec la GT.
L’appellation GT se situe entre le modèle familial et le modèle sportif de type « GTI ».
Les prestations, la qualité perçue ont énormément progressé depuis quelques années pour la marque au Lion. Cela semble payer : en 16 mois de production, 18 titres décernés par la presse spécialisée, 208 000 308 berline et 59 000 Sw sont sorties des chaînes de Sochaux rien que pour le marché européen, la moitié en finition Féline et Allure.

 

 

Tous les modèles de la gamme 308, y compris la GT, sont en première place en termes d’émissions de CO2.
Cette prouesse est réalisée en premier lieu par :

  • la présence du système « Stop and Start » essence et Diesel
  • Une masse fortement réduite grasse à la nouvelle plate forme EMC2
  • Une Aéro finement travaillée

Deuxième raison à cela, l’adoption de motorisations essence de dernières générations, répondant aux dernières normes EURO6 bien sur, mais aussi Blue HDI pour le Diesel.
Autre facteur, la caisse abaissée de 7 mm pour l’AV et 10 mm pour l’AR.

Effet de style extérieur :

Effet de style face avant:

  • Calandre spécifique avec sigle GT
  • Feux à 62 LED
  • Clignotants à 15 LED

Effet de style latéral avec :

  • Enjoliveur de bas de caisse.
  • Sigle GT sur aile avant.

 

308 gt 012

Effet de style arrière :

  • Double sortie d’échappement.
  • Diffuseur noir brillant.

308 gt 014Effet de style intérieur :

  • Volant en cuir perforé et surpiqure rouge et sigle GT.
  • Combiné avec fond d’écran en damier.
  • A la mise en contact, affichage avec message GT.
  • Grand écran tactile, thème « REDLINE » avec dominante rouge et noir.
  • Siège cuir avec surpiqure rouge, cuir Alcantara de série où Club Nappa en option
  • Surpiqure rouge sur planche de bord.
  • Sur- tapis spécifique.

GT étant synonyme de performances, les motorisations spécifiques proposées animent et métamorphosent ces 308 :

  • GT 205 au moteur 1.6L THP 205 S&S BVM6 : 130g CO2/km et 5,6 l/100km en berline, 134gCO2/km et 5,8 l/100km en SW

308 gt 027

  • GT 180 au moteur 2.0L BlueHDi 180 EAT6 : 103g CO2/km et 4,0 l/100km en berline, 107g CO2/km et 4,1 l/100km en SW

308 gt 028


Le châssis déjà très dynamique des 308 plus « sages », est amélioré avec :

  • Garde au sol abaissé de 7 mm à l’AV et 10 mm à l’AR
  • Raideur des suspensions +20% à l’AV et +10% à l’AR
  • Disques de frein AV de 330 mm ventilés
  • Disque de frein AR 270mm pour la berline
  • Disque de frein AR 290mm pour SW
  • Pneumatiques Michelin 225/40/18

Le Driver Sport Pack, de série sur les deux motorisations..


Il agit sur les paramètres suivants :

  • Sonorité du moteur amplifiée et plus sportive.
  • Combiné à l’affichage rouge.
  • Affichage dans le combiné de la puissance et du couple délivré, de la pression de suralimentation, des accélérations longitudinales et transversales.
  • Direction assistée plus ferme et plus réactive.
  • Cartographie de la pédale d’accélérateur plus réactive.
  • Réactivité supérieure de la boîte de vitesses EAT6.
  • Palettes au volant avec l’EAT6.

Sport Pack THP 1.6L

Sport Pack Blue HDI

 

308 gt 019Pédalier en aluminium

 308 gt 021

En dynamique :

Sur la route, surtout en mode sport, c’est du costaud, le châssis permettant des folies.
Les motorisations font bien le travail, les perfos étant bien là pour le prouver. Coté confort, malgré le durcissement de la suspension, l’abaissement de 10 mm de la caisse et les pneus taille basse, le résultat est convaincant. Le parcourt proposé pour cet essai comportait quelques portions pavées pour prouver la qualité du travail effectué en termes de confort routier et sans suspension pilotée. Bluffant d’efficacité!
Le mode sport permet des sensations plus fortes, que ce soit en essence où en Diesel.
Il permet un relation plus physique à la conduite. La modification du son dans l’habitacle motive la performance, mais peut sans doute lasser sur une longue distance.
Le 1,6 L est très fluide, exprimant son punch sur une grande plage de régime grâce à toute la technologies embarquée sur cette mécanique. Le couple moteur étant très bas les reprises sont immédiates
Pour le Blue Hdi, avec son couple impressionnant de 400 Nm que l’on s’attend à trouver sur des sportives beaucoup plus chères, c’est du brutal en mode sport!  On a clairement l’impression que l’accélération ne va jamais cesser! Fortement déconseillé en agglomération!

Cette nouvelle version intermédiaire nous met l’eau à la bouche une version encore plus musclée, histoire d’exploiter au maximum la qualité du châssis de cette GT.

Tarifs :

http://www.peugeot.fr/#

Nouvelle Peugeot 308 « GT »: la montée en gamme.

308 gt 007Fort de son succès depuis la fin de l’été 2012 pour la berline et le printemps 2014 pour la SW, la 308 monte en gamme avec la GT.
L’appellation GT se situe entre le modèle familial et le modèle sportif de type « GTI ».
Les prestations, la qualité perçue ont énormément progressé depuis quelques années pour la marque au Lion. Cela semble payer : en 16 mois de production, 18 titres décernés par la presse spécialisée, 208 000 308 berline et 59 000 Sw sont sorties des chaînes de Sochaux rien que pour le marché européen, la moitié en finition Féline et Allure.

 

 

Tous les modèles de la gamme 308, y compris la GT, sont en première place en termes d’émissions de CO2.
Cette prouesse est réalisée en premier lieu par :

  • la présence du système « Stop and Start » essence et Diesel
  • Une masse fortement réduite grasse à la nouvelle plate forme EMC2
  • Une Aéro finement travaillée

Deuxième raison à cela, l’adoption de motorisations essence de dernières générations, répondant aux dernières normes EURO6 bien sur, mais aussi Blue HDI pour le Diesel.
Autre facteur, la caisse abaissée de 7 mm pour l’AV et 10 mm pour l’AR.

Effet de style extérieur :

Effet de style face avant:

  • Calandre spécifique avec sigle GT
  • Feux à 62 LED
  • Clignotants à 15 LED

Effet de style latéral avec :

  • Enjoliveur de bas de caisse.
  • Sigle GT sur aile avant.

 

308 gt 012

Effet de style arrière :

  • Double sortie d’échappement.
  • Diffuseur noir brillant.

308 gt 014Effet de style intérieur :

  • Volant en cuir perforé et surpiqure rouge et sigle GT.
  • Combiné avec fond d’écran en damier.
  • A la mise en contact, affichage avec message GT.
  • Grand écran tactile, thème « REDLINE » avec dominante rouge et noir.
  • Siège cuir avec surpiqure rouge, cuir Alcantara de série où Club Nappa en option
  • Surpiqure rouge sur planche de bord.
  • Sur- tapis spécifique.

GT étant synonyme de performances, les motorisations spécifiques proposées animent et métamorphosent ces 308 :

  • GT 205 au moteur 1.6L THP 205 S&S BVM6 : 130g CO2/km et 5,6 l/100km en berline, 134gCO2/km et 5,8 l/100km en SW

308 gt 027

  • GT 180 au moteur 2.0L BlueHDi 180 EAT6 : 103g CO2/km et 4,0 l/100km en berline, 107g CO2/km et 4,1 l/100km en SW

308 gt 028


Le châssis déjà très dynamique des 308 plus « sages », est amélioré avec :

  • Garde au sol abaissé de 7 mm à l’AV et 10 mm à l’AR
  • Raideur des suspensions +20% à l’AV et +10% à l’AR
  • Disques de frein AV de 330 mm ventilés
  • Disque de frein AR 270mm pour la berline
  • Disque de frein AR 290mm pour SW
  • Pneumatiques Michelin 225/40/18

Le Driver Sport Pack, de série sur les deux motorisations..


Il agit sur les paramètres suivants :

  • Sonorité du moteur amplifiée et plus sportive.
  • Combiné à l’affichage rouge.
  • Affichage dans le combiné de la puissance et du couple délivré, de la pression de suralimentation, des accélérations longitudinales et transversales.
  • Direction assistée plus ferme et plus réactive.
  • Cartographie de la pédale d’accélérateur plus réactive.
  • Réactivité supérieure de la boîte de vitesses EAT6.
  • Palettes au volant avec l’EAT6.

Sport Pack THP 1.6L

Sport Pack Blue HDI

 

308 gt 019Pédalier en aluminium

 308 gt 021

En dynamique :

Sur la route, surtout en mode sport, c’est du costaud, le châssis permettant des folies.
Les motorisations font bien le travail, les perfos étant bien là pour le prouver. Coté confort, malgré le durcissement de la suspension, l’abaissement de 10 mm de la caisse et les pneus taille basse, le résultat est convaincant. Le parcourt proposé pour cet essai comportait quelques portions pavées pour prouver la qualité du travail effectué en termes de confort routier et sans suspension pilotée. Bluffant d’efficacité!
Le mode sport permet des sensations plus fortes, que ce soit en essence où en Diesel.
Il permet un relation plus physique à la conduite. La modification du son dans l’habitacle motive la performance, mais peut sans doute lasser sur une longue distance.
Le 1,6 L est très fluide, exprimant son punch sur une grande plage de régime grâce à toute la technologies embarquée sur cette mécanique. Le couple moteur étant très bas les reprises sont immédiates
Pour le Blue Hdi, avec son couple impressionnant de 400 Nm que l’on s’attend à trouver sur des sportives beaucoup plus chères, c’est du brutal en mode sport!  On a clairement l’impression que l’accélération ne va jamais cesser! Fortement déconseillé en agglomération!

Cette nouvelle version intermédiaire nous met l’eau à la bouche une version encore plus musclée, histoire d’exploiter au maximum la qualité du châssis de cette GT.

Tarifs :

http://www.peugeot.fr/#

Scroll to top