Essai : « Cactus : bien plus qu’un look ravageur »

IMG_0045

Dans le segment C très concurrentiel, Citroën confirme son offensive stylistique et sa volonté de se démarquer des autres constructeurs en proposant une alternative aux berlines compactes traditionnelles.

 

Attention « Cactus »pique mais croyez nous, il est possible de s’asseoir dedans ! C’est même recommandé.

IMG_0026

Design Extérieur :

C’est bien évidemment le premier contact fort avec l’auto, qui avait provoqué un intérêt certain du public en Février, au salon de Genève ou il avait été présenté en avant-première. Le type même de design qui ne laisse pas indifférent, propre à créer des clivages entre les « j’adore !  » et les « C’est pour aller sur Mars ? ».

Les lignes sont épurées, fluides, loin des codes actuels avec un avant façon C4 Picasso et un arrière un brin plus conventionnel. On a le choix entre des couleurs  » flashys  » ou plus consensuels sans être désuètes qui renforcent ou non son côté  » baroudeur « .

Celui-ci doit beaucoup aux fameux « Air-bumps », qui ornent les portières et en assurent la protection contre les petits chocs du quotidien.

Cette philosophie de l’ « essentiel » se retrouve aussi à l’intérieur

 Design intérieur :

CL 14.054.001

L’objectif des concepteurs de cactus était de créer un esprit « sofa », de dégager de l’espace pour tous les occupants et pas seulement le conducteur. Résultat une planche de bord aux lignes horizontales, l’airbag passager envoyé dans le pavillon pour libérer une boîte à gant façon malle qui s’ouvre vers le haut et la suppression de tous les boutons inutiles au profit d’un écran tactile de 7 pouces regroupant l’essentiel des commandes, façon 308 ou Picasso.

64834

Sur la version boîte automatique, les commandes sont simplifiées au maximum avec trois boutons, « D », « R » et « N »

En lieu et place du traditionnel combiné d’instrument, le conducteur a droit à un écran digital, allant lui aussi à l’essentiel des informations.

Le tout dégage une sensation d’habitabilité accrue renforcée par l’immense toit panoramique au traitement thermique haute performance, une impression de confort et de sécurité, ce qui peut paraître paradoxal pour un Cactus !

C4 04

PLACES à l’AVANT

  • Assise…………………………………………………..: 9,5
  • Réglage du siège…………………………………..: 8
  • Simplicité des commandes…………………..: 9
  • Maintien latéral……………………………………: 9,5
  • Hauteur au pavillon………………………………: 9,5
  • Confort général du siège……………………..: 9,6

 

PLACE CONDUCTEUR

  • Temps d’installation au volant…………………….: 9
  • Accessibilité des commandes pour la conduite et la sécurité….: 9
  • Visibilité, champ de vision avant…………………: 9,8
  • Visibilité latéral………………………………………….: 9,5
  • Visibilité arrière ………………………………………..: 8

CL 14.007.002

PLACES à l’ARRIERE

  • Assise………………………………………………….: 9,3
  • Place pour les jambes………………………….: 8,6
  • Hauteur au pavillon………………………………: 8,6
  • Confort général du siège……………………..: 9,5

Technologie embarquée :

Qu’on se le dise, le pari qu’est en train de réussir Citroën avec « C4 Cactus » est de simplifier le rapport à l’auto sans pour autant faire du low-cost. La technologie chère à la marque aux chevrons est toujours bien présente que ce soit pour aider à la conduite ou pour le bien être des passagers.

IMG_0047

Sont donc présents le Park Assist, la caméra de recul, l’aide au démarrage en pente et l’inédit système « Magic Wash », qui dispose les diffuseurs de liquide lave glace à l’extrémité du balai d’essuie-vitre pour limiter au maximum la gène visuelle occasionnée par cette opération.

Dynamisme et Conduite :

Tout a été minutieusement pensé et réfléchi, les choix optimisés. C’est la recherche de l’efficience, la chasse au superflu qui permet à Cactus d’accuser 200 kg de moins sur la balance qu’une C4 berline pour passer sous la barre de la tonne (965kg). Pas mal pour une auto de 4,16 m de long et 1,73 m de large.

Un tel gain de masse permet de proposer une version essence à moins de 100 g de CO2/km et une version diesel à seulement 82 g de CO2/km soit une consommation de seulement 3,1 l/100 km.

A l’arrivée, outre le gain en consommation et tout en gardant une belle agilité et un plaisir de conduite en cohérence avec l’esprit de la voiture, le dynamisme général de Cactus bénéficie largement des moteurs essences de petite cylindrée« PureTech » et diesel BlueHDi (équipés du Stop & Start) de toutes dernières générations répondant aux futures réglementations Euro6.

  • Agrément moteur………………………………………: 9,8
  • Ressenti du toucher de route……………………: 9,4
  • Agrément de conduite………………………………..: 9,7
  • Confort de l’amortissement a l’avant………..: 9,8
  • Confort de l’amortissement a l’arrière………: 9,6
  • Acoustique moteur……………………………………….: 9,9
  • Acoustique envers l’extérieur……………………..: 9,8

Conclusion :

Avec des tarifs débutants à 13950€, « C4 cactus » a de quoi séduire le plus grand nombre des conducteurs qui voudraient faire le choix de rompre avec les codes habituels du segment pour entamer une démarche vers l’essentiel : simplicité d’utilisation, efficience de la conception globale du véhicule, plaisir de vie à bord et budget maîtrisé. Pour notre part, pour aller à fond dans cette démarche nous avons craqué pour la couleur jaune flashy qui lui va si bien !

Essai : « Cactus : bien plus qu’un look ravageur »

IMG_0045

Dans le segment C très concurrentiel, Citroën confirme son offensive stylistique et sa volonté de se démarquer des autres constructeurs en proposant une alternative aux berlines compactes traditionnelles.

 

Attention « Cactus »pique mais croyez nous, il est possible de s’asseoir dedans ! C’est même recommandé.

IMG_0026

Design Extérieur :

C’est bien évidemment le premier contact fort avec l’auto, qui avait provoqué un intérêt certain du public en Février, au salon de Genève ou il avait été présenté en avant-première. Le type même de design qui ne laisse pas indifférent, propre à créer des clivages entre les « j’adore !  » et les « C’est pour aller sur Mars ? ».

Les lignes sont épurées, fluides, loin des codes actuels avec un avant façon C4 Picasso et un arrière un brin plus conventionnel. On a le choix entre des couleurs  » flashys  » ou plus consensuels sans être désuètes qui renforcent ou non son côté  » baroudeur « .

Celui-ci doit beaucoup aux fameux « Air-bumps », qui ornent les portières et en assurent la protection contre les petits chocs du quotidien.

Cette philosophie de l’ « essentiel » se retrouve aussi à l’intérieur

 Design intérieur :

CL 14.054.001

L’objectif des concepteurs de cactus était de créer un esprit « sofa », de dégager de l’espace pour tous les occupants et pas seulement le conducteur. Résultat une planche de bord aux lignes horizontales, l’airbag passager envoyé dans le pavillon pour libérer une boîte à gant façon malle qui s’ouvre vers le haut et la suppression de tous les boutons inutiles au profit d’un écran tactile de 7 pouces regroupant l’essentiel des commandes, façon 308 ou Picasso.

64834

Sur la version boîte automatique, les commandes sont simplifiées au maximum avec trois boutons, « D », « R » et « N »

En lieu et place du traditionnel combiné d’instrument, le conducteur a droit à un écran digital, allant lui aussi à l’essentiel des informations.

Le tout dégage une sensation d’habitabilité accrue renforcée par l’immense toit panoramique au traitement thermique haute performance, une impression de confort et de sécurité, ce qui peut paraître paradoxal pour un Cactus !

C4 04

PLACES à l’AVANT

  • Assise…………………………………………………..: 9,5
  • Réglage du siège…………………………………..: 8
  • Simplicité des commandes…………………..: 9
  • Maintien latéral……………………………………: 9,5
  • Hauteur au pavillon………………………………: 9,5
  • Confort général du siège……………………..: 9,6

 

PLACE CONDUCTEUR

  • Temps d’installation au volant…………………….: 9
  • Accessibilité des commandes pour la conduite et la sécurité….: 9
  • Visibilité, champ de vision avant…………………: 9,8
  • Visibilité latéral………………………………………….: 9,5
  • Visibilité arrière ………………………………………..: 8

CL 14.007.002

PLACES à l’ARRIERE

  • Assise………………………………………………….: 9,3
  • Place pour les jambes………………………….: 8,6
  • Hauteur au pavillon………………………………: 8,6
  • Confort général du siège……………………..: 9,5

Technologie embarquée :

Qu’on se le dise, le pari qu’est en train de réussir Citroën avec « C4 Cactus » est de simplifier le rapport à l’auto sans pour autant faire du low-cost. La technologie chère à la marque aux chevrons est toujours bien présente que ce soit pour aider à la conduite ou pour le bien être des passagers.

IMG_0047

Sont donc présents le Park Assist, la caméra de recul, l’aide au démarrage en pente et l’inédit système « Magic Wash », qui dispose les diffuseurs de liquide lave glace à l’extrémité du balai d’essuie-vitre pour limiter au maximum la gène visuelle occasionnée par cette opération.

Dynamisme et Conduite :

Tout a été minutieusement pensé et réfléchi, les choix optimisés. C’est la recherche de l’efficience, la chasse au superflu qui permet à Cactus d’accuser 200 kg de moins sur la balance qu’une C4 berline pour passer sous la barre de la tonne (965kg). Pas mal pour une auto de 4,16 m de long et 1,73 m de large.

Un tel gain de masse permet de proposer une version essence à moins de 100 g de CO2/km et une version diesel à seulement 82 g de CO2/km soit une consommation de seulement 3,1 l/100 km.

A l’arrivée, outre le gain en consommation et tout en gardant une belle agilité et un plaisir de conduite en cohérence avec l’esprit de la voiture, le dynamisme général de Cactus bénéficie largement des moteurs essences de petite cylindrée« PureTech » et diesel BlueHDi (équipés du Stop & Start) de toutes dernières générations répondant aux futures réglementations Euro6.

  • Agrément moteur………………………………………: 9,8
  • Ressenti du toucher de route……………………: 9,4
  • Agrément de conduite………………………………..: 9,7
  • Confort de l’amortissement a l’avant………..: 9,8
  • Confort de l’amortissement a l’arrière………: 9,6
  • Acoustique moteur……………………………………….: 9,9
  • Acoustique envers l’extérieur……………………..: 9,8

Conclusion :

Avec des tarifs débutants à 13950€, « C4 cactus » a de quoi séduire le plus grand nombre des conducteurs qui voudraient faire le choix de rompre avec les codes habituels du segment pour entamer une démarche vers l’essentiel : simplicité d’utilisation, efficience de la conception globale du véhicule, plaisir de vie à bord et budget maîtrisé. Pour notre part, pour aller à fond dans cette démarche nous avons craqué pour la couleur jaune flashy qui lui va si bien !

Scroll to top