Les Peugeot série 300

Peugeot serie 300 015

C’est sur le site historique de Peugeot à Sochaux que nous est présenté la nouvelle 308. C’est là que, avant la petite dernière, les précédentes séries 300 ont vu le jour en bout de chaîne. Bien avant la deuxième guerre mondiale, Peugeot y fabriquait les 301 et 302. Après une longue absence sur cette catégorie,  la longue épopée redémarre avec les 304, 305, 306, 307, 308.

Seule exception qui confirme la règle, la 309 née suite à la reprise de Talbot. Sa fabrication était réservée à l’usine de Poissy en région parisienne.

C’est donc 8 modèles totalisant plus de 12 millions de véhicules qui sont sortis de ces chaînes de montage !

La 301, fabriquée de 1932 à 1934, inaugurait un châssis « bloctube », brevet Peugeot. En 1934, pour la dernière version, la 301 D adopte le nouveau style de la marque avec un arrière dit en « queue de castor ».

Au total, seront produits 70 497 exemplaires de la 301 dont 30 058 en version D.

  •  Moteur 4 cylindres de 1 465 cm3.
  • Puissance de 35 ch.
  • Boîte 3 vitesses.
  • Vitesse maxi 100 km/h.

La 302 sera elle produite à 25 083 exemplaires entre 1936 et 1938. Elle est très avant-gardiste sur le plan de l’aérodynamisme. La carrosserie est toute acier, montée sur un châssis Bloctube surbaissé et des suspensions indépendantes.

  • Moteur 4 cylindres de 1758 cm3.
  • Puissance de 43 ch.
  • Boîte à 3 vitesses.
  • Vitesse maxi 105 km/h

Changement d’époque pour la 304, produite de 1969 à 1979 et dont 1 178 425 exemplaires sortiront des chaînes. A noter que 49 974 de ces modèles sortent équipés d’un moteur  Diesel.

La 305 est commercialisée de 1977 à 1988 à 1 649 176 exemplaires.

Peugeot serie 300 009

La 309 est commercialisée de 1985 à 1993 à 1 635 132 exemplaires.

Peugeot serie 300 010

Autre best-seller de la marque, la 306 est lancée sur le marché de 1993 à 2002, en 3 000 000 exemplaires.

La 307 la suit de près, commercialisée de 2001 à 2008, à 3 600 000 exemplaires.

La carrosserie est recouverte avec un trombinoscope du personnel de l’usine de Sochaux.

Peugeot serie 300 014

La 308 première version est elle en concessions de 2007 à 2013, à 1 000 000 exemplaires.

 

Les Peugeot série 300

Peugeot serie 300 015

C’est sur le site historique de Peugeot à Sochaux que nous est présenté la nouvelle 308. C’est là que, avant la petite dernière, les précédentes séries 300 ont vu le jour en bout de chaîne. Bien avant la deuxième guerre mondiale, Peugeot y fabriquait les 301 et 302. Après une longue absence sur cette catégorie,  la longue épopée redémarre avec les 304, 305, 306, 307, 308.

Seule exception qui confirme la règle, la 309 née suite à la reprise de Talbot. Sa fabrication était réservée à l’usine de Poissy en région parisienne.

C’est donc 8 modèles totalisant plus de 12 millions de véhicules qui sont sortis de ces chaînes de montage !

La 301, fabriquée de 1932 à 1934, inaugurait un châssis « bloctube », brevet Peugeot. En 1934, pour la dernière version, la 301 D adopte le nouveau style de la marque avec un arrière dit en « queue de castor ».

Au total, seront produits 70 497 exemplaires de la 301 dont 30 058 en version D.

  •  Moteur 4 cylindres de 1 465 cm3.
  • Puissance de 35 ch.
  • Boîte 3 vitesses.
  • Vitesse maxi 100 km/h.

La 302 sera elle produite à 25 083 exemplaires entre 1936 et 1938. Elle est très avant-gardiste sur le plan de l’aérodynamisme. La carrosserie est toute acier, montée sur un châssis Bloctube surbaissé et des suspensions indépendantes.

  • Moteur 4 cylindres de 1758 cm3.
  • Puissance de 43 ch.
  • Boîte à 3 vitesses.
  • Vitesse maxi 105 km/h

Changement d’époque pour la 304, produite de 1969 à 1979 et dont 1 178 425 exemplaires sortiront des chaînes. A noter que 49 974 de ces modèles sortent équipés d’un moteur  Diesel.

La 305 est commercialisée de 1977 à 1988 à 1 649 176 exemplaires.

Peugeot serie 300 009

La 309 est commercialisée de 1985 à 1993 à 1 635 132 exemplaires.

Peugeot serie 300 010

Autre best-seller de la marque, la 306 est lancée sur le marché de 1993 à 2002, en 3 000 000 exemplaires.

La 307 la suit de près, commercialisée de 2001 à 2008, à 3 600 000 exemplaires.

La carrosserie est recouverte avec un trombinoscope du personnel de l’usine de Sochaux.

Peugeot serie 300 014

La 308 première version est elle en concessions de 2007 à 2013, à 1 000 000 exemplaires.

 

Scroll to top