Mois : mai 2013

Nouvelle BMW X5

BMW X52013001

Après avoir vendu plus de 1,3 millions de véhicules dans cette catégorie (Sports Utility Vehicles) depuis la première génération, BMW nous présente sa troisième génération de X5.

 

 

Il est bon de rappeler que BMW est l’initiateur de ce segment qui a connu un succès mondial.

Continue Reading

Essai : nouvelle Mercedes Classe E

Mercedes classe 001

La Classe E est le noyau de la marque à l’étoile. Comme pour la CLA, elle passe au dépoussiérage voulue par Mercédés.

Des moyens colossaux ont été investit, un milliard d’euros pour cette Classe E présentée en berline et break.

Continue Reading

Saga Mercedes Classe S

retro classe s01

Mercedes nous présente sa nouvelle Classe S. C’est la quintessence du luxe automobile.

 

Continue Reading

Essai : SECMA F16

001Surprise au salon de la moto Paris 2011, la SECMA type »F16 » m’a impressionné par son look et ses caractéristiques.

Le rendez vous est pris et me voilà sur les routes du Nord afin de tester pour vous (bien sur) ce petit bijou conçu, étudié, construit entièrement en FRANCE, vous avez bien lu cher lecteur, 100% en France.

010

La partie construction sera développée dans la rubrique « Auto techno « .

Entrons dans le vif du sujet :

  • 560 kg
  • 105 cv
  • 148 Nm à 3750 trmn
  • De 0 à 100 km/h en 5,9 s
  • Vitesse 180 km/h
  • Non soumise à l’éco taxe

002

C’est suffisant pour trépigner d’impatience afin de piloter un bolide pareil!

005

Le modèle essayé a une capote, option obligatoire si vous désirez utiliser ce véhicule tous les jours.

011

Le cahier des charges est efficace :

  • Un châssis très bas
  • Des suspensions à double triangulation
  • Un moteur en position transversale et centrale
  • Le réservoir d’essence dans le châssis poutre

Toutes ces solutions techniques de recentrage des masses sont au service de la performance pure.

003

Après la visite des ateliers nous passons à l’essai sur route.

Il faut monter dans l’auto, c’est à dire debout et plonger en arrière dans le siège, je vous garantis l’effet compétition.

Contact , le bruit ainsi que les sensations de la mécanique arrière sans insonorisation dégage une ambiance et des débuts de frissons dans la colone vertébrale.

La « F16 » est équipée d’un moteur de série très domestiqué, puisqu’il s’agit d’une mécanique Renault 1,6 l 16 s de série.

Il est vrai que pour cette « F16 » avec son poids plume, rien ne sert d’avoir une mécanique plus puissante et surtout plus sophistiquée.

004

Tout est surprenant dans cet essai, on prend essai,on prend beaucoup de plaisir que ce soit en conduite très souple en ville, en conduite un peu plus nerveuse, ou en conduite presque extrême ( réalisé pendant cet essai par le pilote maison) .

Les accélérations sont sidérantes, à faire pâlir des véhicules extrêmement plus chers.

Ce « Funcar » est un vrai régal, l’agrément de conduite est à tous les niveaux.

La tenue de route est exemplaire, les accélérations sont de folie, en plus un look plus que sympa. D’ailleurs j’en suis tombé amoureux dès le salon de la moto 2011…….

Passons à l’intérieur:

Pas d’éléments inutiles, c’est du sobre. La planche de bord est couleur caisse/ Le combiné est central pour une conduite à droite ou à gauche. Le levier de vitesse est placé un peu haut pour plus de sensations. Rien n’a été laissé au hasard.

Un logement pour un auto radio est prévu. Mais à quoi bon, quand on pilote ce genre de bolide, la musique, on s’en passe très bien. Le bruit moteur étant l’essentiel !

009

Les sièges : possibilité d’option cuir couleur caisse, bon maintien, inclinés vers l’arrière pour une bonne position de conduite.

Pour le maintien latéral, la console centrale ainsi que les cotés de la caisse vous calent très bien.

Les enrouleurs de ceintures de sécurité sont au centre en haut des sièges.

 

01

Pour ce qui est de la fiabilité, la visite de l’atelier de réalisation et de montage me permet de dire que ce véhicule est plus que fiable, les matières premières sont de qualité, et très bien dimensionnés.

Lamborghini Egoista

lamborghini egoista001

Pour fêter les cinquante ans de la marque, et après la radicale « Venono », Lamborghini nous présente une monoplace , l’Egoista.

 

 

 

Comme lors de la conception de toute Lamborghini, le mot d’ordre est simple :

  • Conduite pure
  • Plaisir
  • Performances pures
  • Style au delà des limites

lamborghini egoista002

Cinquante ans de voiture hors normes, mais l’inspiration est toujours tournée vers l’aviation. Cette fois ci, c’est l’hélicoptère « Apache », dont le cockpit peut être éjecté en cas d’urgence, qui motive la base de l’Egoista.

lamborghini egoista003

 Le design extérieur se caractérise par deux aspect fondamentaux : son architecture et les matériaux utilisés. L’avant est un profil stylisé d’un taureau prêt à charger cornes baissées.

lamborghini egoista006

La partie supérieur ne possède pas d’effet aérodynamique mais des rabats intégrés dans le profil de carrosserie. Ces rabats agissent en fonction des conditions de conduite.

Deux volets arrière s’activent automatiquement en fonction de la vitesse pour augmenter la stabilité et l’appui. Toute une série d’entrées et de sorties d’air permettent la ventilation du moteur V 10 de 600 cv.

lamborghini egoista005

Les jantes sont en matériaux  » antiradars » plats et rugueux avec des plaques en fibres de carbone pour l’aérodynamisme.

L’éclairage est traité plus comme un « avion » de route qu’un véhicule traditionnel. Des feux à LED détermine sa position sur la chaussée :

  • 2 feux blancs à l’avant
  • 2 feux rouges à l’arrière
  • 1 lumière rouge clignotante sur la partie supérieure de la queue
  • 2 autres lumières sur le toit, rouge à gauche et vert à droite

 

L’habitacle est très rationalisé avec une fonctionnalité poussée à l’extrême.

Le siège type course avec une ceinture de sécurité quatre points. Chaque bande est de couleur différente.

Le système conduite tête haute est une technologie très inspirée des avion de chasse.

Pour ouvrir le cockpit et quitter le véhicule, le conducteur doit :

  • Sortir le volant
  • Le poser sur la planche de bord
  • Ouvrir le dôme
  • Monter sur le siège
  • S’assoir à un endroit précis sur la gauche de la carrosserie
  • Pivoter les jambes à 180°

Cette manœuvre incontournable pour s’installer dans la bête est digne de TOP GUN.

 

Scroll to top